Venez apprendre à écrire!

Des exercices quotidiens pour apprendre à écrire ou développer un talent naturel.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Exercice vingt sixième

Aller en bas 
AuteurMessage
Flavia
Admin
avatar

Nombre de messages : 220
écrivain fétiche : Armistead Maupin, Del Pappas
Date d'inscription : 06/01/2006

MessageSujet: Exercice vingt sixième   Mer 8 Fév à 21:29

Pensez à un chemin que vous connaissez bien, quelles émotions, quelle sensations en retenez vous?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apprentis-ecrivains.cultureforum.net
djam13
plume de bronze


Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 09/01/2006

MessageSujet: Re: Exercice vingt sixième   Dim 12 Fév à 15:21

Extrait de mon livre.

"La Normandie restera chère à mon cœur car elle était chère à mes grands-parents. Chacun pour des raisons différentes, personnelles. L’essentiel était que nous le partagions ensemble. Je me laissais aller aux bols de crème fraîche à la cannelle, aux compotes de rhubarbe " maison ", aux soirées lecture emmitouflé dans une couverture sur un fauteuil, aux parties d’échecs sur fond de radio classique, aux chasses aux araignées dans la maison, aux arrachages de chardons dans le parc, au ramassage du bois, aux 5km à vélo pour aller au village…Lorsque je partais tous les matins vers 7h30, sur la "route du pain" comme je l'appelais, la nature était encore parée de sa rosée matinale. Des grappes de gouttelettes d'eau faisaient scintiller les toiles d’araignées ornant certaines plantes, comme des colliers de diamants aux cous de belles femmes : je trouvais ça merveilleux, enchanteur. La fraîcheur du jour naissant était d'autant plus stimulante qu'elle était déjà tiédie par le soleil d'été qui lui donnait une certaine douceur. Je me sentais vivifié de la tête aux pieds, comme si la nature me léguait mon quota d'énergie du jour. Ça me semblait magique : tout paraissait encore vierge, et j’avais l’impression que tout se prêtait à ce que je mette en scène une belle journée dans un décor " plus vrai que nature ". Parfois je croisais un hérisson qui s'était lancé dans le périple de traverser la route ou une vache, esseulée de son troupeau... J'étais seul, j'étais libre sur les chemins, dévalant à toute vitesse les pentes sur mon vélo. Je sentais mon visage caressé par le vent, l’air se glisser dans mes cheveux. Je n’avais ni trop chaud, ni trop froid. Il n’y avait ni feu rouge ni stop ni stationnement. Je me sentais en harmonie avec l'entour."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flavia
Admin
avatar

Nombre de messages : 220
écrivain fétiche : Armistead Maupin, Del Pappas
Date d'inscription : 06/01/2006

MessageSujet: Re: Exercice vingt sixième   Lun 20 Fév à 21:41

Je vivais dans le sud de la France à l'époque. Sur un golfe entouré de collines. Et ma maison et mon école se trouvait presqu'au sommet d'une des collines. Pour descendre, à pied, à l'école, Je passais par un bout de colline justement. Un petit chemin de terre un peu abrupt. Je le prenais tous les matins, puis 2 fois à midi, puis encore une fois le soir, tous les jours... Je connaissais chaque pierre, chaque déformation du terrain, j'aurais pu le faire les yeux fermés! Je ne saurais dire pourquoi mais cahque fois que je traversais ce petit bout de nature, j'avais le coeur léger et le sourire aux lèvres (oui, même quand j'allais en direction de l'école!). En fait, c'est une plante en particulier qui me faisait rêver... Le chemin était parsemé de salsepareille! Comment ça vous ne savez pas ce que c'est??? C'est le repas préféré des schtroumphs! Et oui, je me suis toujours imaginée qu'ils habitaient juste à côté de chez moi et qu'ils se cachaient au moment où les gens empruntaient leur territoire! Ah, l'enfance...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apprentis-ecrivains.cultureforum.net
lulli
plume de vermeil


Nombre de messages : 142
Date d'inscription : 10/05/2006

MessageSujet: Re: Exercice vingt sixième   Jeu 11 Mai à 14:59

mon pouls s'accelère àla descente du bus, je sais par où je passerai, les petites rues, je les imagine avant de les emprunter. Si je ne lis pas j'avance de plus en plus vite, si je lis j'avance d'un pas égal mais soutenu, vers la fin je cours presque, j'ouvre la porte de l'immeuble, gravis les 4 marches, souffle en attendant l'ascenceur : je rentre chez mes parents... maman m'attend souvent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capitaine
plume de bronze
avatar

Nombre de messages : 30
écrivain fétiche : Victor Hugo / JRR Tolkien
Date d'inscription : 09/05/2006

MessageSujet: Re: Exercice vingt sixième   Ven 12 Mai à 12:37

Mais, mais, mais... Je le connais ce sentier !
Pourtant, j'avais voulu sortir de mon univers, changer d'itinéraire, je ne faisais pas attention à ma route. Pilote en mode automatique, personne aux commandes, tout mon être centré sur une question existentielle : qu'est-ce que je vais bien pouvoir me faire à bouffer à midi.
Et voila.
Mes pieds, aimants dépourvus d'intelligence, m'ont ramenés sur un chemin connu, balisé, même pas intéressant à parcourir.
Si ce n'est...
Cette subtile odeur de pain sortant du four. Celle qui met l'eau à la bouche. Celle qui transforme l'estomac (déjà bien préparé par la réflexion précédente) en yoyo ou en grand huit, ou encore en montagne russe. Soudain, toutes les planches médicales sont faussées. Découverte mondiale de première importance : l'estomac est un organe libre qui peu se déplacer à l'intérieur du corps.
La preuve, à l'heure où j'écris, il se trouve plutôt vers mes chevilles, en bonne voie pour finir dans les talons...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Exercice vingt sixième   

Revenir en haut Aller en bas
 
Exercice vingt sixième
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sixième sens...ou pas ?
» [Zweig, Stefan] Vingt-quatre heures de la vie d'une femme
» Exercice de diction.
» [Van Cauwelaert, Didier] Vingt ans et des poussières
» "COLD RESPONSE" : exercice de l'armée de Terre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Venez apprendre à écrire! :: The exercises! :: Les exercices-
Sauter vers: