Venez apprendre à écrire!

Des exercices quotidiens pour apprendre à écrire ou développer un talent naturel.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Exercice quarante quatrième

Aller en bas 
AuteurMessage
Flavia
Admin
avatar

Nombre de messages : 220
écrivain fétiche : Armistead Maupin, Del Pappas
Date d'inscription : 06/01/2006

MessageSujet: Exercice quarante quatrième   Mer 8 Mar à 13:19

Racontez un évènement de trois façon différentes selon le personnage qui parle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apprentis-ecrivains.cultureforum.net
lulli
plume de vermeil


Nombre de messages : 142
Date d'inscription : 10/05/2006

MessageSujet: Re: Exercice quarante quatrième   Mer 17 Mai à 10:22

J’ai perdu mon peigne ce matin, ça va me mettre en retard toutes ces conneries. J’en peux plus, ça doit être Mimi qui me l'a piqué encore pour ses poupées de travail. MAMAN ?? T’aurais pas vu mon peigne ? Tu croyais quoi pov’e tasse qu’elle allait te répondre ? Allez fouille tes tirroirs. Mais Merde, où je l’ai foutu ?! Et voilà, je suis en retard ! mais c’est pas possible une famille pareille !!
« Tu cherches ton peigne ? »Manquait plus que la vieille
« il est a sa place, avec les autres, tu l’avais laissé sur la table du salon »

Réveillé par un tonitruant Maman, je m’étire sous mes draps, agacée. Tous les matins les mêmes choses se passent… Je me retourne dans mon lit, j’attends que ça passe, cela fait bien longtemps que je ne me lève plus pour me faire insulter…

Elle m’amuse la môme à tout le temps gueuler, pire que sa mère, ma fille. Ca fait des mois qu’elle joue la comédie de la perte. Oui juste avant l’heure du départ, elle paume un jour sa montre, un autre son stylo plume… Impossible de la tenir en place. ce matin c’était son peigne. Comme toujours remis à sa place. Elle rendra folle sa mère, tant mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capitaine
plume de bronze
avatar

Nombre de messages : 30
écrivain fétiche : Victor Hugo / JRR Tolkien
Date d'inscription : 09/05/2006

MessageSujet: Re: Exercice quarante quatrième   Jeu 18 Mai à 9:59

Il se gratte inconsciemment, ça le démange. Il baisse les yeux : des fourmis ! Il a mis les pieds près d’un nid de fourmis. Quel crétin !
Il ressent les brûlures d’acide formique comme autant de piqûres d’aiguilles torturant ses chaires.

Une explosion sourde. Une menace ! Aussitôt les Soldats sont sur le qui-vive, dardant leurs abdomens prêts à tirer. Il faut abattre l’intrus. Penser à la communauté. Feu !

Elle l’entend hurler et déjà elle sait qu’elle ne peut plus rien faire pour lui. Elle arrive à sa hauteur, au sein de la végétation dense et le voit, à genoux déjà. Il a arrêté de crier et garde sa bouche fermée, de même que ses yeux.

Les odeurs épicées les affolent. Elles tirent à tout va, cherchant à pénétrer à l’intérieur de l’étranger pour le mettre hors de combat. Là, une ouverture !

Il les sent monter le long de ses jambes, grouiller sur ses bras, sa nuque. Sa peau est devenue une plaie ouverte complètement insensible aux tirs d’acide. Il sursaute lorsqu’il les sent passer entre l’étoffe et son aine. Il se sait perdu, il espère juste que ça ira vite. Déjà l’acide agit comme paralysant. Il ne peut plus rien faire que sentir la nature prendre possession de son corps.

C’est chaud à l’intérieur. C’est plein de vie. Beaucoup de pertes à cause du sang de la proie et de ses sécrétions gastriques. La percée de l’estomac, juste au-dessus de l’ulcère, a provoqué des contractions spasmodiques, rejetant de la bile dans l’organisme.

Elle sait qu’il ne fait déjà plus partie de sa vie, plus partie du monde. Qu’il est trop tard. Et que la souffrance qu’elle ne peut qu’imaginer doit être intolérable. Elle a eu la présence d’esprit d’accourir avec une arme. Mais son esprit est en arrêt. Elle n’arrive pas à reprendre le contrôle de ses membres devant le spectacle qui s’offre à elle.

Elles ont pénétré par les oreilles, d’autres par le nez.
Il les sent en lui, il ne peut rien y faire. Il sait qu’il devrait s’évanouir, ce serait plus facile, moins douloureux, plus rapide, mais justement, il ne le fait pas. Ça ne se décide pas, de toute façon.

Elles ont dépassé les poumons et touchent au cœur. Ce morceau de chaire palpitant attire leur attention. La première se fait un devoir de perforer le ventricule gauche, histoire de jeter un coup d’œil. Certaines s’arrêtent ; un petit nombre de gastronomes continue vers un morceau plus goûteux, en amont du fleuve de sang.

Mal à la poitrine. Réflexe conditionné, il s’étreint avec son bras droit, serrant le gauche de toutes ses forces. Elles ont pénétré dans la bouche, forcément, en passant par le nez. Il mâche, mais elles sont si nombreuses.

Beaucoup de pertes de ce côté. Trop dangereux. Monter ou descendre ? Le choix est partagé. Elles suivent les odeurs des autres. Dans l’œsophage, elles croisent celles qui montent. Echange d’information par les antennes. Une trophallaxie et elles repartent.

Il vit encore. Elle garde ses yeux rivés sur la masse grouillante qui partageait sa couche hier encore. Sa main se crispe sur la crosse du revolver. Le revolver ! Autant abréger ses souffrances… Elle lève le chien, vise ce qu’elle pense être la tête. Feu !

Il tente une dernière fois de se relever, se dresse sur son séant. Il La sent venir, Sa mort. Un éclair de lucidité. Un coin de son œil à peu près intact voit l’éclair du revolver. Une détonation. Merci.

Enfin le banquet ! Une énorme masse aux chaires tendres et fines baignant dans un liquide trouble. Là encore plusieurs morts, mais quel festin !
Pas le temps de planter les mandibules. Un craquement sinistre, un trou, le sang qui gicle, l’explosion d’un objet inconnu. Tout se passe en même temps. Pas le temps d’analyser les données. Elles meurent en même temps que lui, laissant leurs cadavres aux besoins de la communauté. Tout va être absorbé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Exercice quarante quatrième   

Revenir en haut Aller en bas
 
Exercice quarante quatrième
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Exercice de diction.
» "COLD RESPONSE" : exercice de l'armée de Terre
» exercice corps pastel
» BD "La quatrième dimension"
» Quatrième sous-sol

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Venez apprendre à écrire! :: The exercises! :: Les exercices-
Sauter vers: